logo

Que signifie perdre la face en Asie ?

Le 15 mai 2018
De 10h30 à 13h00


Ecole Canadienne Bilingue
5, Rue d'Aguesseau, 4e étage
Paris, 75008
Catégorie : Café-Rencontre

Que signifie perdre la face en Asie ?

Que signifie perdre la face en Asie ?

En Extrême Orient, il s’agit de bien davantage que d’être vexé.

En Chine, comme en Corée, c’est se sentir déshonoré. 

La face peut éventuellement être récupérée mais après du temps, de l’habileté et une grande bienveillance de la part de l’offensant et de son réseau.

Au Japon, cette notion va beaucoup plus loin ; perdre la face équivaut à être privé de son statut et de celui de sa famille, et ce pendant des générations. Les liens sont définitivement coupés avec celui qui en est à l’origine. C’est en vain que ce dernier s’évertuerait à essayer de récupérer la situation.

 

Ainsi, la vraie question à se poser, lorsque l’on veut établir un lien avec un Asiatique, est donc : comment ne pas lui faire perdre la face?"

 

Tarif

  • ​​Membre : 5 €
  • Non membre : 10 €

Lieu : Ecole canadienne bilingue (j'attends la confirmation mais cela devrait être bon

 5 Rue d'Aguesseau, 75008 Paris
4e étage

 

Notre conférencière, Constance Barreault

Après une hypokhâgne et des études de droit, elle est partie vivre cinq ans à Taïwan. Elle enseigne les arts et civilisations asiatiques depuis 1995 dans diverses structures, telles le Musée du Palais à Taipei, où elle a été formée, le musée Guimet (AFAO) et le musée Cernuschi (société des Amis), des Universités du temps libre (Evry, Cambrai) ou inter âge ( Gif sur Ivette), des associations ( (Lecture et dialogue à Plaisir), des Comités d’Entreprise ( CEA ou le Clic Jussieu). Depuis 2000, elle conçoit et accompagne des voyages en Asie lui permettant de garder un lien avec ces pays et de progresser dans sa compréhension de ces peuples.